Revue des écritures comptables et des flux financiers

Typologie : Investigation financière
Secteur d’activité : Industrie
Taille (CA en m€) : Confidentiel

Contexte

Le groupe exerce son activité dans le domaine de production de pièces mécaniques

  • Un nouvel actionnaire est entré au capital du groupe en 2012, à hauteur de 40% puis à 100% in fine
  • Le groupe a été confronté à partir de l’année 2011 à des difficultés de trésorerie croissantes
  • L’entité opérationnelle a, dans ce contexte, eu recours à de la mobilisation de créances commerciales de juin 2011 à octobre 2012, et à de l’affacturage
  • Parallèlement, un ancien dirigeant actionnaire a quitté le groupe mi-septembre 2012, sur fond d’interrogations quant à sa gestion du groupe

Notre mission

  • Identification et documentation des écritures d’amélioration du résultat, lors du dernier arrêté comptable ayant servi de base à l’entrée du nouvel actionnaire
  • Analyse des pratiques de l’entité opérationnelle relatives à la mobilisation de factures et à l’affacturage sur la période du 1er septembre 2011 au 31 décembre 2012
  • Analyse de l’historique des primes et avantages octroyés au personnel, ainsi que des honoraires payés par ces entités, sur la période du 1er septembre 2011 au 31 décembre 2012
  • Revue de la situation des comptes courants au 31 décembre 2012 de l’ensemble des entités

Résultats

  • Mise en évidence d’écritures visant à améliorer artificiellement les résultats de certaines entités qui, corrigées, font passer les résultats positifs de certaines entités à des résultats négatifs
  • Mise en évidence de mobilisations multiples de créances par l’entité opérationnelle la plus importante du groupe
  • Mise en évidence de montants significatifs de primes exceptionnelles, d’augmentations de salaires et d’honoraires

Facteurs clés de succès

  • Adaptation à un contexte d’intervention difficile au sein de l’entreprise, les interlocuteurs comptables étant réticents à communiquer l’information
  • Analyse de l’information communiquée à l’actionnaire et de son éventuel caractère trompeur
  • Documentation précise et claire des faits ayant permis une négociation